Médéa

477

Te soumettre au vent polaire
À la position précise de chaque étoile
Aux va-et-vient des saisons
À ces nuages qui vont
Te soumettre à l’agencement des constellations
À cette nuit qui monte
À ces couchers de soleils
chaque jour plus rougeoyants
et plus profonds
Te soumettre à ce feu intérieur
qui se déplace
et brûle selon




15.11.12


Commentaires



Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil