Commentaires récents

Sélectionner une page


Cellier

Extirper du cellier intérieur un vin qu’on n’osait pas ouvrir. C’est le parfum des cheveux d’une femme adorée en secret, promesse de renaissances et de réjouissances, qui vient capiteusement imprégner les murs de la pièce où nous régnons....

Clous

Écrire comme si nous étions Rois et Reines./ Écrire comme si nous étions une vaguelette.

Souvenir de vol

Vivre en condamné Pour débuter l’éclosion Vivre en bon vivant Pour éprouver l’érosion L’étincelant feu follet Tu le brimes en le saisissant L’ange aux ailes brouillées Murmure dans toi Son souvenir de...

Venge-toi tendresse

Tu crées Rien moins que le monde Tu le déverses Devant tes propres yeux Pourtant tu fais mine qu’un autre L’élabore pour toi Tu la connais cette vérité n’est-ce pas Tu la devines Posée sur ta nuque Lourde comme la raison Légère comme la...

Clous

Le sacré se malaxe Avec candeur Retenez-le

Don Quichotte

Ne voulant pas fermer l’œil Craignant le pire Je suis tombé finalement Dans le sommmeil Malgré ma lutte Et pendant mon sommeil Pendant ce court instant Don Quichotte est mort Oui, pendant mon sommeil Don Quichotte est...

Clous

Comme un mort J’entends la vie

Clous

Un poème n’apprend rien. Ce qu’il veut c’est enflammer.

La course vers la vie

Ce soir là j’avais prié les étoiles plus violemment que d’ordinaire. Elles ont commencé à trembler, dès lors. Je ne comprenais rien à ce rêve que j’ai continuellement tressé dans l’ombre et qui a fini par advenir, plus dense que le jour. Inconscient architecte....

Clous

Une succession de feux verts l’amour

La pluie

Les petits démons reviendront toujours par la force des choses me surprendront nageant en plein bonheur divaguant le long de la vie ils sont ainsi faits ils reviennent toujours dansants tournoyant pour faire venir la...

Le réveil après la mort

Patiemment demander aux étoiles De nous accorder quelque chose Un petit rien Une brindille Une allumette De quoi faire un feu De quoi engendrer l’incendie

Renouveau

J’imagine qu’il faut s’y abandonner allons ça n’est rien rien du tout seulement s’y abandonner à ceci qui vient voilà tout

Avis

Avis Cherche être vivant Perdu le : date inconnue Nom : Doux et sonore Entraperçu pour la dernière fois quelque part aux environs du jour, parmi les nuages, ou forçant le pas dans une foule rapide. Le temps d’un courant d’air, à peine, tout juste. Peut-être...

Clous

J’ai fait le tour je n’ai rien vu tout éclaire