Un livre

723

Souvent je me dis que les grands auteurs n’ont jamais écrit qu’un seul livre. Quand bien même celui-ci est scindé en tranches et se déploie sur toute une vie. Quand bien même les titres changent. Ils soulèvent plusieurs opercules mais c’est chaque fois la même mappemonde au-dessous. Ils enlèvent un peu de terre et c’est toujours la même médaille qu’ils nettoient. Le même pivot central autour duquel ils tournent, héliosynchrones, banc de poissons autour de l’appât luisant.




16.09.15


Commentaires



Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil