Se nourrir

350

Comme si, de tout temps, nous avions cette intuition viscérale qu’une force, que des êtres, quelque part, ailleurs, ici mais invisibles, nous retiennent, nous maintiennent prisonniers à notre insu. Dans le seul but de se nourrir. De quoi se nourrissent -ils ? D’une certaine énergie, de notre conscience ? De la même manière qu’un moustique a besoin de sang ?

Pourquoi cette intuition qu’un être invisible nous maintient implacablement au sol, et nous mange de l’intérieur ? Non seulement à notre insu, mais surtout avec notre accord inconscient ?




06.05.11


Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.


Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil