Commentaires récents

Sélectionner une page

Comme si, de tout temps, nous avions cette intuition viscérale qu’une force, que des êtres, quelque part, ailleurs, ici mais invisibles, nous retiennent, nous maintiennent prisonniers à notre insu. Dans le seul but de se nourrir. De quoi se nourrissent -ils ? D’une certaine énergie, de notre conscience ? De la même manière qu’un moustique a besoin de sang ?

Pourquoi cette intuition qu’un être invisible nous maintient implacablement au sol, et nous mange de l’intérieur ? Non seulement à notre insu, mais surtout avec notre accord inconscient ?