Commentaires récents

Sélectionner une page

« Prendre la vie comme elle vient ». C’est une phrase un peu bêbête à première vue mais qui, peut-être, a sa part de vérité intime. On a dit tant de fois qu’il fallait en passer par la nuit pour trouver le jour, cela paraît si simple. Mais ce sont de simples mots. La réalité, elle, est toujours plus ténébreuse et brumeuse. On a dit aussi, quelque part, que la vie c’était ça, on apprend lentement à faire avec sa douleur. Peut-être. C’est une manière de voir les choses, comme il en existe tant d’autres. Quand on est triste, on peut regarder le soleil et n’y voir qu’un voile noir, un voile de tristesse. Pourtant le soleil, lui, brille toujours autant, il n’a pas changé. C’est notre regard qui a changé
Je crois pour ma part que la tristesse ou la rancœur sont des choses contre lesquelles on ne doit pas lutter. « A force de combattre le dragon, on devient le dragon »… Et plus on s’efforce de ne pas penser à une chose, et plus cette chose au contraire envahi notre esprit et s’agrippe à nous. Je me dis, plutôt, qu’il faut les laisser entrer, s’il doit en être ainsi, pour les laisser ressortir par la suite. La tristesse, la rancoeur, l’amertume, ne sont peut-être pas de mauvaises choses en soi, mais elles le deviennent si on les refuse, les rejette, comme des muses jalouses qui viennent ensuite se venger. Peut-être faut-il changer le regard posé sur les choses, enlever le poids que nous mettons sur elles. Car nous ne sommes pas tourmentés par les éléments eux-mêmes, mais par les idées qu’on se fait d’eux. « Prendre la vie comme elle vient »…