Parler aux murs

379

Vois-tu je n’écris pas je mue Je laisse
Des morceaux de plastique des morceaux de ma peau
Des morceaux de ma nuit ma cage est pleine d’odeurs Vois-tu
Je n’écris pas je m’oublie je fais un pas de côté Tant d’autres
Vont devant moi ils sont si nombreux je ne les compte plus
Je n’écris pas je parle aux murs J’habite
Un temps qui n’est pas encore ou qui n’est plus
Pour un autre visage un autre pays J’abrite
Mon corps à moitié étranger Je me dis
Es-tu digne de ceux que tu plagies
À quoi bon les soleils déterrés Les
Miettes sous la table les frontières franchies
Je me dis je n’écris pas J’épie
Je compte les mouches Vois-tu il n’y a pas de miroir plus large
Que ces yeux qui me délient Je n’écris pas
Je me dévie




07.07.11


Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.


Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil