Commentaires récents

Sélectionner une page

 

spillaert-door

Vivre sans me voir. M’extraire
du sortilège. De la maille tendue
Retourner dans les ondes. Me fondre
dans la glace des pôles
Ne plus parler ne plus me souvenir
Ne plus penser. Ne plus regarder
J’aimerais sortir de la page
De la masse confuse
Ne laisser aucune trace
dans le jardin. Dans les cailloux
Ivre de toute chose. Me dissoudre
tout entier quelque part
entre l’angle et le bord
entre la nuit et le jour

Peinture : Léon Spilliaert – La Porte Ouverte