Clous

633

La littérature est de la masturbation mentale,
mais parfois il y a un orgasme au bout.




06.08.14


Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.


Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil