C’est ici que je ne suis pas

190

C’est ici que je ne suis pas.

J’ai allumé mille brasiers nocturnes, croyant illuminer le ciel noir.

J’ai tout donné, trop tôt.

La moitié assourdie d’un rêve.

Peut-être.




10.11.06


Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.


Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil