Buées

691

En écoutant Spiegel im Spiegel (miroir dans le miroir) d’Arvo Pärt

 

Réflection
tombe
la tête la première
dans le miroir
s’efface
douceur à part
entière
de la surface des choses

 

Laisser là
ce qui n’était pas fait
pour être découvert
l’imaginer seulement
là l’imaginer
à découvert

 

Nuit où tout cesse
se retourne
où tout recommence
faute de s’être avancé
d’avoir franchi
la surface plane
le seuil
du miroir
faute d’avoir
pas à pas
franchi
nulle-part

 

Le long
de la colonne
vertébrale remonte
une voix qui avait
juré
de se taire
enfant
qui avait juré
de se taire
jamais

 

Une autre vie
bat
dans une chambre voisine
peut-être est-ce
le vase déplacé
sur la grande table en bois
le chat qui va
cherchant
Le point de la demeure
le plus chaud
une autre vie
bat
dans une chambre voisine

 

Porte battante
qui s’ouvre et se referme
tous les possibles
vont
et viennent




01.05.15


Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.


Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil