Anciennes formes

312

Au diable les poètes « actuels » ils ont joué aux cons mais ils n’ont pas fait avancer la poésie d’un cheveux quasiment depuis 50 ans. Il y a pourtant tout un territoire à explorer d’émotions et de réinventions. A force de rompre les ponts et de couper les cordons ombilicales ils se sont changés en cosmonautes désarticulés.

Je crois qu’il faut maîtriser les anciennes formes, afin d’être en mesure de les dépasser, c’est à dire, les réinventer réellement.




26.11.08


Commentaire

Aucun commentaire pour le moment.


Écrivez un commentaire

Nom *
eMail *
Site



--> Ouvrir un texte au hasard

<-- Retourner à la page d'accueil