Commentaires récents

Sélectionner une page

J’étais dans l’ancienne maison de ma mère
En compagnie d’une femme inconnue, elle était brune
Peut-être ma sœur, ou une jumelle immatérielle
Nous étions sur le perron
Le ciel était rose le jardin était parsemé de couleurs incroyables
On pouvait voir devant la maison deux arbres
Dont un cerisier qui était en fleurs blanches épanouies extraordinairement belles
Des chants de blés entouraient la demeure
Soudain un bruit effroyable une patrouille aérienne s’approche
Et longe le chant
Le vacarme est assourdissant ils volent à vingt mètres d’altitude
Ils sont 5 ou 6 avions
Des avions noirs furtifs non encore imaginés c’est un monde futur
C’est un vol d’essai période de guerre ils vont à une vitesse inimaginable
Nous les regardons faire plusieurs aller-retours
Je remarque un avion plus petit il est séparé des autres
Il effectue une rotation latérale à plus de deux milles à l’heure
Peut-être une seconde pour effectuer un cercle de cinquante mètres de diamètres
J’ai comme un pressentiment il prend trop de risque il va toucher le sol
Après plusieurs cercles une aile effleure la terre
Il remonte mais semble perdre le contrôle
Je crie viens rentrons il va s’écraser
Je la tire par le bras je suis sûr qu’il va tomber près de nous
Je me réveille