Commentaires récents

Sélectionner une page

Tu as beau être en proie aux désolations
Aux abbatements, à la somnolence des jours dénués
Tu possèdes ce quelque chose qui me retient
et que je ne trouve pas chez les êtres affirmés
bris de firmaments
germes d’éveils, de possibilités
sans nombre

 
Peinture : Modigliani – Portrait